On prend la même on recommence... Une énième fois, juste pour le plaisir de faire partager les petits riens qui s'amoncellent et qui forment ma vie.

Pages

mercredi 11 juin 2008

Can I make it anymore obvious?

Bonsoir chers amis, chers inconnus, chers connus.
Voilà le problème, vous avez peur. Vous êtes tous effrayés par la relation, par le couple, par l'engagement, par la femme, par ce qu'elle implique. La vérité c'est que vous êtes effrayés par vous même. C'est quoi ces questions d'engagement alors qu'on se connaît pas, c'est quoi ces certitudes sur la vie, sur ce qui vous attend? Le principe est très simple, on ne sait jamais à quoi s'attendre, et la devise l'est encore plus, vivons ce qu'il y a à vivre. Et s'il n'y a rien, qu'importe, s'il y a quelque chose, envisageons.
J'ai vraiment de plus en plus de mal à comprendre les comportements humains en ce moment. La fuite, la retenue, la peur, la fierté tout ça? Où sont passés les mots, les gestes, la sincérité là dedans?
Nous avons tous souffert, nous souffrons tous à certains moments et nous souffrirons encore pour sûr. Est-ce une raison pour se priver?
Oui je suis bien seule, non je ne veux pas de relation en ce moment, je ne l'envisage pas non plus.
Mais je ne connais pas l'avenir, je ne sais pas ce qu'il me réserve, je ne sais rien de tout ça.


Alors oui en effet je ne m'attends à rien, et ici, le mot rien signifie nothing special, rien de précis, de prédéfini.
Je vis ce qu'il y a à vivre, je tente la vie c'est tout. Et arrêter de synonymer des comportements comme gentilles, prévenantes comme envahissantes prise de tête trop en demande.
Parfois on veut aussi beaucoup moins que vous., parfois la même chose.
Je ne sais pas si cet article servira à certains d'entre vous mais je l'espère. Parce que il devient suffisant d'entendre ces stupidités sur l'engagement et caetera.
Vous voulez avoir l'esprit léger? Laissez de côté toutes ces questions pour le moment!









NB: Cet instant pour te dire à quel point tu manques à ma vie, dans ta cité bling bling, il y a ces moments qui sont si loin mais qui me semblent datés d'hier. Ils ont duré au moins une éternité parce que je les vis encore aujourd'hui. Et si t'es loin, et si je suis là, peu importe. We are

2 commentaires:

doud a dit…

T'as raison ma grosse faut vivre au jour le jour!!! c'est le mieux, les projets ça puuuue !!!!

je taiiiiiiiiiiiime
et faut kon se voi pck mes bordillasse beh elles me manquent !!!

bikou

doud

Ecolo-Rigolo a dit…

Eh bien Dame Géaldine. Je suis entierement d'accord avec tes principes et ta théorie développée dans cet article. De tte facon , malgré ta folie chronique tu es pleine de bon sens. Je t'apprécie beaucoup; à très vite. Marine